Journal des Arts #25 : Le balai citoyen, quand l’art contemporain exprime le malaise des Tunisiens

Le balai citoyen

 

Le balai citoyen, est une action artistique participative qui impliquera 1000 citoyens tunisiens. L’idée vient de Hela Ammous, plasticienne et enseignante qui avait déjà mis en place (2013) une installation avec l’association “24h d’Art Contemporain”. Hela avait utilisé 216 balais, au nombre des députés de l’ANC, les balais tournoyaient dans le vide sans toucher le sol exprimant l'iefficacité de la lutte anti-corruption, selon l'artiste. “Ils ne nettoyaient pas” nous dit-elle

 

Les gens qui ont découvert l’installation avaient exprimé l’envie d’écrire des messages sur les balais.

 

Du coup, une installation éphémère d’art contemporain, avec des balais porteurs de messages citoyens pour la Tunisie, verra le jour, le temps d’un week-end à la Kasbah, sur l’esplanade à côté de la municipalité.

 

L’artiste a déjà rassemblé 800 balais. Les balais iront après aux municipalités.

 

Godzilla n'est plus
 

 

Haruo Nakajima est un acteur japonais, que vous connaissez certainement, et qui vient de décéder à l’âge de 88 ans suite à une pneumonie.

 

Nakajima a été le premier acteur au monde à incarner le rôle de Godzilla. Son costume pesait 100 kilos, il ne lui permettait pas de marcher plus de 10 mètres. C’était en 1954, le monstre apparut pour la première fois sur les grands-écrans. Godzilla est une métaphore de la terreur du nucléaire qui germa chez  les japonais après la deuxième guerre mondiale.

 

Godzilla, Goijira en Japonais, est un dinosaure qui a été réveillé par les explosions et qui a quitté les fonds marins pour attaquer les humains. Le film était en noir et blanc et le réalisateur était Ishirô Honda. Depuis, le monstre est devenu symbole de la culture pop nippone et on l’a vu dans plus de 30 films.

 

Haruo Nakajima a joué le rôle de Godzilla dans  une douzaine de films.

 

Décès de Gonzague Saint-Bris

 

En 2010 il a écrit un livre intitulé “Au paradis avec Michael Jackson”. Journaliste autodidacte, critique littéraire et Chroniqueur à Paris Match, au Figaro ainsi que  chez d’autres médias, l’écrivain français Gonzague Saint-Bris est décédé dans un accident de voiture.

 

Saint-Bris s’est fait connaître par les biographies. Il a écrit sur Balzac, Lafayette, etc. il a publié une cinquantaine de livres et son dernier ouvrage, “les aristocrates rebelles”, sortira le 30 août

 

 

Hajer Boujemâa
Publié par: 
Misk
Date de publication: 
Mercredi, août 9, 2017 - 19:00