Journal des Arts #21 : Une collection capsule de Azzedine Alaïa pour Barneys

 

Collection capsule par Azzedine Alaïa

 

Azzedine Alaïa a créé une collection capsule spéciale pour fêter ses 35 ans de collaboration avec la marque new-yorkaise de Luxe, Barneys.

 

La directrice de la marque, Daniella Vitale explique que « très peu de designers ont tenu une carrière aussi longue avec Barneys » et que Azzedine Alaïa n’était pas juste un look ou une tendance, mais qu’il était resté fidèle à son esthétique à travers le temps.

 

Cette collection anniversaire restera jusqu’à la fin août dans les stores de Barneys à New York et à Beverley Hills.

 

Les visiteurs pourront voir les robes sous toutes les coutures, car elles seront mises dans des box en verre tournants.

 

Le styliste tunisien, Azzedine Alaïa est revenu avec une nouvelle collection en juillet après s’être absenté durant 6 ans.

 

Eh oui, Alaïa est exceptionnel dans ce sens, il ne suit pas les rythmes effrénés de la mode, et fonctionne à son propre rythme !

 

Plus de visa pour Nymphomaniac volet-1 en France

 

En France, une association catholique extrémiste a fait pression sur les autorités pour que le visa d’exploitation du film de Lars von Trier, Nymphomaniac volet 1, soit retiré.

 

En appel, le tribunal administratif avait répondu par l’affirmative en juillet 2016 et a retiré le visa d’exploitation du film pour sa version longue.

 

Cette version est de 30 minutes plus longue que la version courte et le tribunal avait estimé qu’elle contenait « des gros plans et des images à caractère sexuel réaliste sans dissimulation des organes génitaux »…

 

En juillet 2017 le Conseil d’État a donné raison à l’association, c’est donc confirmé, Nymphomaniac ne passera plus en salle en France.

La même association demande la suppression du visa pour le volet 2 du film.

 

Des restrictions d’âge existent pourtant, avec une interdiction aux moins de 16 ans pour le volet 1 et aux moins de 18 ans pour le volet 2.

 

En France les courants extrémistes contestent souvent la projection de films comme LOVE de Gaspar Noé ou La Vie d’Adèle de Kéchiche.

 

 

Deux solos pour Mick Jagger

 

Mick Jagger, le chanteur des Rolling Stones, a sorti deux singles où il chante en solo.

 

Le Berexit, la politique (Madhouse runs the town) une allusion à Trump ? Tous ces sujets sont abordés dans les deux chansons sorties en juillet « Gotta get a grip » et « England lost ».

 

Dans « England lost », el clip est filmé en noir et blanc, on y voit l’acteur Luke Evans, angoissé, qui essaie de fuir mais qui est toujours rattrapé par des personnes…

 

 

 

 

 

Hajer Boujemâa
Publié par: 
Misk
Date de publication: 
Jeudi, août 3, 2017 - 14:15